Accueil > Projets d’expats > Reprendre ses études en expatriation

Reprendre ses études en expatriation

Se former en expatriation

Se former en expatriation

Reprendre ses études pendant l’expatriation est un projet de plus en plus courant.

Les écoles et Universités développent des formations diplômantes et certifiantes en e-learning. Ce nouveau mode d’apprentissage présente l’intérêt de pouvoir donner accès à la formation de n’importe que endroit dans le monde.

La condition nécessaire est d’avoir un accès internet suffisant pour :

  • Télécharger les cours en ligne
  • Suivre des visio-conférences
  • Participer à des séances de chats en live avec d’autres élèves
  • Réaliser des devoirs en commun avec d’autres personnes formées (grâce à skype)
  • Envoyer les devoirs par mail ou par fichiers partagés.

Ces programmes sont plus ludiques et complets qu’auparavant.

L’enseignement à distance se bornait à envoyer les cours et corriger vos évaluations. Le e-learning apporte des visuels et outils plus souples. Des vidéos de professeurs ou des exercices auto-corrigés, des liens vers des sites intéressants et surtout des forums pour poser les questions et lever les blocages.

Quelques regroupements en France peuvent être proposés. Et les examens sont parfois à passer en présentiel.
Une rigueur et une bonne organisation sont cependant nécessaires.

Mais au final, vous décrochez un diplôme ou certificat reconnu en France, et qui vous permet de rester en adéquation avec le marché de l’emploi à votre retour !

Optimexpat - Contact

Contact : Virginie Jocteur Monrozier

Demande d’informations : contact@optim-expat.com

Tél : +33(0)650654502


Optimexpat - Spécialiste de l’accompagnement professionnel à distance

  • Bilan de compétences à distance pour expatrié
  • Préparation au retour en France
  • Accompagnement de la recherche d’emploi
  • Ateliers et formations

Témoignages Clients.

Optimexpat accompagne des expatriés partout dans le monde.

Edith R. Bilan professionnel à distance en expatriation

Bilan professionnel à distance : Expatriée au Maroc
Edith a fait appel à Optimexpat pour réaliser un Bilan professionnel afin de mieux paramétrer la suite de son parcours. Elle a accompagné son conjoint et vécu des expériences professionnelles lors de son expatriation, qui sont très éloignées de ses (...)

Bilan professionnel à distance : Expatriée au Maroc

Damien G. Bilan de compétences à distance pendant l’expatriation

Bilan de compétences à distance : Expatrié en Allemagne
La situation de Damien avant son bilan de compétences Damien est chercheur dans le domaine scientifique depuis plusieurs années quand il fait appel aux services d’Optimexpat pour réaliser un bilan de compétences à distance. Son constat est le (...)

Bilan de compétences à distance : Expatrié en Allemagne

Claire C. Bilan professionnel expatrié à distance

Bilan de compétences à distance pour une expatriée en Côte d’Ivoire
Claire C. est en fin d’expatriation en Côte d’Ivoire quand elle contacte Optimexpat en 2018. Sa demande : être accompagnée dans sa réflexion professionnelle, pour envisager la suite de sa carrière à moyen long terme de manière claire. En effet, elle (...)

Bilan de compétences à distance pour une expatriée en Côte d’Ivoire

Optimexpat : des solutions d’accompagnement professionnel à distance pour les expatriés !

Bilan de compétences, Préparation au retour en France, Accompagnement à la création d’entreprise.

   Suivez nous sur :        

News :

5 ans d’Optimexpat

L’aventure continue
Cette semaine, Optimexpat fête ses 5 ans Ce chemin parcouru a été semé de belles rencontres, de moments riches en émotions. Rire, joie, stress, tristesse, envie, énergie, volonté et motivation ont été partagés malgré la distance physique, grâce aux (...)

Optimexpat interviewé par Exexpat le Podcast

Situation du conjoint accompagnateur en expatriation
Optimexpat a participé au podcast de Exexpat Le Podcast, sur le sujet des conjoints accompagnateurs. Qu’est ce que cette situation si particulière a pu impliquer et changer dans la vie des personnes qui font le choix de suivre leur conjoint dans (...)